RAPPORT ANNUEL POUR 2021-2022

Du 1er avril 2021 au 31 mars 2022

DE NOS DIRIGEANTS

Chers membres de la communauté du Centre Roberts/Smart,

Alors que nous sortons des restrictions liées à la pandémie, nous réfléchissons à la formidable résilience dont notre équipe et les jeunes que nous servons ont fait preuve. Nous devons également reconnaître les effets que les dernières années ont eu sur le bien-être mental des jeunes les plus vulnérables de notre communauté.

L’Association canadienne pour la santé mentale cite qu’un enfant sur cinq souffre d’au moins un trouble de santé mental pouvant être diagnostiqué qui cause une détresse importante et une altération du fonctionnement à la maison, à l’école, avec des pairs ou dans la communauté. Nous servons les plus graves de ces cas en Ontario.

Les problèmes de santé mentale apparaissent chez les enfants et les jeunes de toutes les classes sociales et de tous les milieux, mais les taux sont nettement plus élevés chez ceux qui proviennent de milieux socioéconomiquement défavorisés, autochtones et racialisés. Les conséquences peuvent inclure de mauvais résultats scolaires, la toxicomanie, des conflits avec la loi, l’incapacité de vivre de manière autonome ou d’occuper un emploi, des problèmes de santé et des tendances suicidaires.

Sans un traitement de santé mentale approprié, ces conséquences peuvent persister à l’âge adulte, affectant l’individu, sa famille et ses amis, des communautés entières et le développement sain de la prochaine génération.

C’est dans ce contexte, et pour résoudre ces problèmes, que notre équipe a travaillé avec diligence en 2021-2022 pour plaider en faveur du changement, renforcer les partenariats et offrir à nos jeunes un environnement sûr et favorable pour guérir tout en recevant un traitement innovant en santé mentale.

Nous vous invitons à découvrir quelques-unes de nos réalisations du dernier exercice financier.

Salutations distinguées,

Simon Brasier | Président et président du conseil d’administration

Dr Catherine Van Vliet | Directrice exécutive

Girl in Cannoe

TRAITEMENT INNOVANT CONTINUE POUR LES JEUNES VIVANT AVEC DES BESOINS DE SANTÉ MENTALE COMPLEXES

LE CENTRE ROBERTS/SMART PARLE D'UNE APPROCHE COMMUNAUTAIRE.

Nous sommes dédiés à l’amélioration continue, en veillant à ce que nos approches reflètent les dernières connaissances sur le traitement efficace des jeunes ayant des besoins élevés.

Des connaissances sont recherchées auprès d’organismes de recherche et échangées avec d’autres centres de santé mentale pour enfants qui font preuve d’excellence. De plus, nous collaborons avec des organisations qui ont développé des modèles de traitement innovants et qui s’engagent à s’adapter aux nouvelles informations et à intégrer les meilleures pratiques dans la programmation.

En tant que partenaire de recherche du Centre de recherche sur l’enfance et la famille de McGill et en tant que membre du Consortium canadien sur les traumatismes chez les enfants et les jeunes, nous explorons des moyens de renforcer la résilience individuelle et communautaire. Une attention et une prise en compte délibérées des problèmes liés à la violence systémique, aux inégalités structurelles et à la sécurité culturelle sont primordiales pour notre travail.

La recherche contribue également à façonner le dialogue sur le traitement sécurisé et la réintégration dans la communauté. En décembre 2021, le ministre Tibollo, ministre associé de la Santé mentale et des Dépendances de l’Ontario, a visité notre Centre de traitement en milieu sécurisé pour en savoir plus sur la façon dont nos programmes soutiennent les jeunes ayant des problèmes de santé mentale complexes à Ottawa et dans toute la province. Nous étions fiers de partager des idées sur le premier programme de réintégration communautaire en milieu sécurisé de la province, une approche novatrice pour aider à garantir que les succès obtenus par nos jeunes pendant qu’ils sont pris en charge en milieu sécurisé sont maintenus et mis à profit avant de retourner dans la communauté. Le programme de réintégration communautaire sert également à atténuer les échecs de sortie lorsque des circonstances imprévues entraînent des retards dans l’acceptation des jeunes dans la communauté.

L’Association canadienne pour la santé mentale cite qu’un enfant sur cinq souffre d’au moins un trouble de santé mental pouvant être diagnostiqué qui cause une détresse importante et une altération du fonctionnement à la maison, à l’école, avec des pairs ou dans la communauté. Nous servons les plus graves de ces cas en Ontario.

QUI NOUS AIDONS

PROGRAMMES DE TRAITEMENT DE JOUR

Dans les écoles secondaires d’Ottawa, 29 élèves francophones et 39 anglophones ont reçu du soutien.

PARENTS ET FAMILLES

20 familles de soutien communautaire et 20 parents ont suivi des ateliers de résolution collaborative de problèmes.

CORATH

Au cours de sa première année, CORATH a servi 46 clients et reçu 128 visites dans des centres d’accueil.

PROGRAMME DE TRAITEMENT AVEC HÉBERGEMENT

Ayant besoin de soins 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 30 jeunes ont séjourné dans l’une de nos deux résidences à Ottawa.

RÉINSERTION COMMUNAUTAIRE

Nous avons offert un soutien à 16 jeunes en transition vers leur communauté et leur famille.

TRAITEMENT SÉCURISÉ

Mandaté par la cour et pour les cas les plus graves, 12 jeunes ont reçu des soins 24/7 dans notre établissement à Ottawa.

EN SAVOIR PLUS SUR LE TRAITEMENT SÉCURISÉ ET AVEC HÉBERGEMENT

Nous exploitons trois centres de traitement pour les jeunes qui ont besoin d’un soutien 24 heures sur 24. Ils comprennent deux résidences ouvertes dans des maisons situées dans des quartiers résidentiels et un centre de traitement sécurisé.

Situés à Ottawa, ces programmes accueillaient les jeunes et travaillaient avec des communautés de partout en Ontario.

Ontario Ministry of Health Logo Black and white

PLAIDOYER POUR LE CHANGEMENT

En tant que visiteur auprès d’Agrément Canada et membre actif du Comité des normes de qualité de l’Ontario, nous jouons à la fois un rôle clé dans l’avancement du programme de normes de qualité de Santé Ontario et un rôle plus large dans les systèmes de santé de l’Ontario et du Canada. Nos dirigeants travaillent en collaboration pour recommander des moyens par lesquels nos propres normes de qualité et d’autres normes de soins cliniques peuvent devenir une réalité. Notre voix et notre plaidoyer ont été entendus sur des points de décision cruciaux – nous avons été invités à assister à une consultation prébudgétaire provinciale. Ce fut un honneur de parler de la santé mentale des jeunes et de partager des idées et des approches novatrices avec les ministres de la province. Considérés comme des leaders collégiaux dans le traitement et la navigation en santé mentale, notre participation à plusieurs tables régionales et provinciales enrichit notre approche et éclaire notre travail auprès de diverses populations et communautés.

Notre rôle au sein de la direction du Fonds de transition complexe provincial n’est qu’une des nombreuses façons dont nous cherchons à renforcer les services de santé mentale et de lutte contre les dépendances dans les communautés dans le cadre de la Feuille de route vers le mieux-être de l’Ontario. Bien que nous cherchions à jouer un rôle important dans la prestation de soins spécialisés aux enfants et aux jeunes ayant des besoins complexes en santé mentale, nous reconnaissons également que la demande de services de santé mentale continue de dépasser notre capacité collective à répondre aux besoins à la suite de la pandémie et de l’isolement qui en découle.

Ontario Supporting children and youth with complex mental health and addictions needs

RENFORCER Notre Position GRÂCE À DES PARTENARIATS

Le Centre Roberts/Smart se consacre à la planification coopérative et aux relations de service collaboratives avec les partenaires communautaires. Notre plan de soins intégré pour chaque client implique des soignants/familles et des fournisseurs de services de différents organismes, de différentes organisations et de divers secteurs (santé mentale, social, éducation, santé, toxicomanie, formation professionnelle et loisirs.)

SENSIBILISATION À TRAVERS LA PROVINCE

La sensibilisation à nos programmes est générée par des partenariats communautaires établis avec des références d’organisations locales telles que le CHEO, la Société d’aide à l’enfance d’Ottawa, la ligne de crise, le Bureau des services à la jeunesse, « Crossroads », « Coordinated Access » et par des modèles de référence bien établis avec l’école du district d’Ottawa. Conseil, le Conseil des écoles catholiques d’Ottawa et le Service de police d’Ottawa.

En tant que fournisseur provincial, nous travaillons en étroite collaboration avec des organisations de toute la province, notamment des fournisseurs de services et de santé mentale, des communautés et des organisations autochtones et des agences de bien-être des enfants et des familles.

AU SERVICE DES JEUNES ET DES FAMILLES LES PLUS VULNÉRABLES

Les références ciblent les jeunes et les familles les plus vulnérables de notre communauté, y compris ceux issus de milieux socioéconomiquement défavorisés, avec un accent particulier sur l’identification des personnes les plus à risque d’isolement social ou ayant besoin de soutien pour renforcer la résilience en tant qu’unité familiale.

Ces partenariats étroits aident à atteindre les normes de qualité les plus élevées, fournissant une rétroaction précieuse sur les façons d’améliorer les services pour permettre aux enfants, aux jeunes et aux familles de mieux fonctionner à la maison et dans la communauté.

UN ACCENT SUR LA SANTÉ MENTALE DANS LA COMMUNAUTÉ

Nous accordons la priorité aux nouveaux investissements du ministère ou d’autres financements dans des modèles novateurs, des modèles communautaires qui consolident les ressources en santé mentale au sein des organismes communautaires. Nos modèles gagnent rapidement du terrain en tant qu’approches novatrices pour aborder la santé mentale des jeunes.

CRÉER DES OPPORTUNITÉS ET DES RESSOURCES CONTRE LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS

Comme nous l’avons annoncé l’année dernière lors du lancement de CORATH (Création d’opportunités et de ressources pour arrêter le trafic humain), la prévalence de la traite des personnes dans la région d’Ottawa est depuis longtemps une préoccupation croissante parmi les fournisseurs de services, les professionnels de la santé, les éducateurs et les forces de l’ordre.

Les efforts accrus de notre collaboration pour promouvoir la prévention et l’intervention en matière de traite des personnes, ainsi que la rationalisation des soutiens, éclairent notre approche holistique pour aider les jeunes à se sentir en sécurité et soutenus. Le nouveau partenaire de CORATH,  A New Day, soutiendra le développement d’un module de formation pour les prestataires de services et le secteur de l’éducation.

De nouveaux fonds ont également permis l’expansion du programme pour soutenir les populations féminines autochtones et LGBTQ2+, âgées de 12 à 24 ans, vivant dans les communautés rurales de Prescott Russell, qui ont été ou risquent d’être victimes de la traite par exploitation sexuelle.

Niikaniganaw

Niikaniganaw (Toutes mes relations) est une approche autochtone visant à faciliter des soins de santé mentale culturellement sécuritaires et sans stigmatisation pour les communautés autochtones.

Notre intérêt à soutenir ce travail est bien représenté par le Dr Layman-Pleet, notre directeur du traitement sécurisé.

Avec un B.Sc. (biologie) de l’Université McMaster, un diplôme en médecine, une formation postdoctorale en psychiatrie et une sous-spécialité en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent de l’Université d’Ottawa, le Dr Layman-Pleet a également suivi une formation sur le genre et la sexualité de « Rainbow Health Ontario », l’Université de Guelph et l’Association professionnelle canadienne pour la santé transgenre.

PRÉVENIR LA CONSOMMATION PROBLÉMATIQUE DE SUBSTANCES ET LES DOMMAGES ASSOCIÉS

Le programme « Preventure », une intervention ciblée visant à prévenir la consommation problématique de substances et les méfaits qui y sont associés, s’avère particulièrement bénéfique pour les jeunes présentant des profils de risque importants. Au cours de la dernière année, notre partenariat avec Rideauwood a permis à un certain nombre de nos clients de recevoir des plans personnalisés pour résoudre les problèmes de toxicomanie et améliorer les résultats en matière de santé mentale.

De même, notre partenariat avec ligne de soutient aux parents de l’est Ontarien (PLEO) a grandement profité aux parents, aux soignants et aux frères et sœurs qui ont besoin de soutien, car s’occuper d’un enfant ayant des besoins intensifs en santé mentale peut être épuisant et accablant.

LES JEUNES ET LE PERSONNEL DU CRS EN ACTION

Au cours de la dernière année, notre personnel de première ligne a persisté à accorder la priorité à la sécurité et au bien-être de nos jeunes, en veillant à ce qu’ils puissent poursuivre leurs études, participer à des activités récréatives et familiales individualisées et, en général, être un enfant.

Des activités comme la pêche blanche et plus tard une expérience de camping thérapeutique ont aidé les jeunes à se rapprocher de la nature et à se forger des souvenirs d’enfance positifs.

À l’avenir, Bell Cause pour la cause permettrait aux jeunes autochtones du CRS de prendre part à une aventure « Apprendre sur la terre » au Camp Misabe (où marchent les géants) à Kitigan Zibi , endroit où ils ont suivi des cours de canotage, sur l’importance du travail d’équipe et sur la nécessité de ne jamais partir en laissant quelqu’un derrière. Les jeunes ont passé la journée à nager dans la rivière, à déjeuner dans la brousse, à apprendre l’histoire du fumage de la délicieuse viande d’orignal et à partager beaucoup de rires.

La poursuite d’activités comme celles-ci ne seraient pas possibles sans le soutien d’événements de collecte de fonds comme le septième tournoi de golf annuel du CRS. Avec l’aide des commanditaires en titre « Mattamy Homes » et « Tomlinson Group », et le généreux soutien de la section locale 2376 du SCFP (abréviation pour le fabuleux personnel de première ligne du CRS), la somme colossale de 30 000 $ a été amassée. Un grand merci à Omar et son incroyable comité d’organisation, à nos incroyables sponsors, aux joueurs et aux bénévoles.

Finances 2021-2022

REVENU - 9 157 025 $

%

MINISTÈRE DE LA SANTÉ

%

MINISTÈRE DE L'ENFANCE, DES SERVICES COMMUNAUTAIRES ET SOCIAUX

%

FRAIS DE SERVICE

%

CHARITÉ, SUBVENTIONS ET AUTRES REVENUS

%

CSDCEO (COMMISSION SCOLAIRE)

DÉPENSES - 8 808 073 $

%

PROGRAMME DE TRAITEMENT SÉCURISÉ

%

PROGRAMMES DE TRAITEMENT INTENSIFS

%

PROGRAMMES COMMUNAUTAIRES ET AUTRES

%

PROGRAMME DE LUTTE CONTRE LA TRAITE DES ÊTRES HUMAINS

%

PROGRAMME DE TRAITEMENT AVEC HÉBERGEMENT

CÉLÉBRER CEUX QUI FONT LA DIFFÉRENCE

Par une nuit fraîche du début de décembre, le personnel s’est réuni sous les étoiles dans la cour de notre établissement de traitement sécurisé pour une célébration hivernale en l’honneur de nos récipiendaires du prix « Long Service » Leur engagement et leur compassion envers les jeunes que nous servons brillent chaque jour.

Merci de faire une telle différence.

CÉLÉBRATION DES RÉCIPIENDAIRES DES PRIX DE LONG SERVICE 2021-2022:

Ans

  • Kyle Y
  • Michel D
  • Nicole G
  • Stephanie U

Ans

  • Brendan S
  • Dean G
  • Garth H
  • Sebastien S
  • Tom P

Ans

  • Amanda J
  • Elizabeth T
  • Lisanne B

Ans

  • Aprill C
  • Robert A
  • Taylor G

METTRE NOTRE FINANCEMENT AU TRAVAIL

Nous tenons à remercier nos partenaires gouvernementaux, communautaires et corporatifs pour leur généreux soutien à notre travail. Votre partenariat et votre soutien ont été essentiels à la planification et à l’exécution de projets et d’initiatives :

 
Bell Let’s Talk
Ontario Ministry of Health
Employment and Social Development Canada
Canadian Red Cross
Ontario Ministry of Children, Community, and Social Services
Ottawa Community Foundation
 

Bravo à toutes nos généreuses collectes de fonds communautaires, y compris des événements comme l’événement annuel de Noël de « Jabulani Vineyard and Winery ». Nous n’avons peut-être pas pu nous rassembler de la même manière que les années passées, mais le soutien à la santé mentale des jeunes reste plus fort que jamais !

Et merci à tous ceux qui ont fait un don à notre campagne annuelle « Transformer la vie des jeunes les plus vulnérables de l’Ontario ». Grâce à votre soutien, du CRS a pu aider les enfants à poursuivre leurs études et à développer des compétences de vie tout en recevant le traitement de santé mentale dont ils ont besoin.

Enfin, si vous vous êtes déjà demandé où va le financement, s’il parvient aux personnes qui en ont le plus besoin, s’il fait vraiment une différence, voici quelques réflexions de deux de nos jeunes et un parent d’un ancien jeune du CRS.

{

Si je pouvais dire à d’autres jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale, des problèmes de comportement, des troubles d’apprentissage, n’importe quoi, ce serait que, aussi ringard que cela puisse paraître, cela peut aller mieux.

K., ANCIEN JEUNES DU CRS
{

Grâce à votre compassion, votre compréhension et votre travail acharné, j’ai une fille qui n’est pas aussi brisée qu’elle l’était autrefois. Une fille que je veux aimer et aider. Une fille qui a une vie devant elle avec beaucoup plus de compétences pour faire face aux défis continus que la vie peut nous apporter.

A., PARENT D'UN ANCIEN JEUNE DU CRS
{

J’ai tenté de mettre fin à mes jours à plusieurs reprises, notamment en mettant le feu à une maison. Secure m’a aidé à me sentir en sécurité et chaque fois qu’un problème survenait, je n’avais pas le choix de courir. J’ai commencé à me sentir en sécurité parce que le personnel a prouvé qu’il se souciait de nous et nous plaçait en premier

J., ANCIEN JEUNE DU CRS