Accessibility | English
Close

Traitement sécurisé

Le Programme de traitement sécurisé (huit lits) du Centre Roberts/Smart offre un lieu de traitement pour les adolescents ayant un trouble de santé mentale et qui ont démontré qu’ils représentaient un danger pour eux-mêmes ou pour les autres, et donc qui ont besoin de services dans un milieu hautement sécurisé. L’admission au Programme de traitement sécurisé est régie par la loi (Loi sur les services à l’enfance et à la famille [LSEF], L.R.O. 1990, Chapitre C.11, article 114).

Le programme possède une salle de classe sur place où les étudiants peuvent obtenir des unités scolaires pour l’obtention de leur diplôme d’études secondaires durant leur séjour en garde sécurisée, selon un partenariat entre le Centre Roberts/Smart et le Centre d’éducation M. F. McHugh.

Durée du séjour

Selon la loi, un juge peut ordonner qu’un adolescent soit engagé au Programme de traitement sécurisé pour une période allant jusqu’à 180 jours qui peut être allongée par ordre de la cour.

Processus de traitement intensif sécurisé

Le Centre Roberts/Smart est fortement engagé envers un processus de traitement au cours duquel le personnel assiste chaque adolescent à faire l’acquisition et à conserver les compétences et les habiletés nécessaires qui l’aideront à faire face aux enjeux personnels et sociaux avec succès.

Cette philosophie englobante est fondée sur le principe selon lequel le fonctionnement d’un individu est optimisé par l’enseignement, l’accompagnement et le counseling au sein d’un milieu garantissant soutien et empathie et qui encourage et appuie les efforts des clients à apprendre des manières efficaces, constructives et prosociales de se comporter lorsqu’ils sont de retour dans leur communauté.

L’approche thérapeutique envers les jeunes traumatisés et à risque de se faire du mal est d’abord de les aider à s’adapter à l’environnement et à se sentir aimés et en sécurité. Pour chaque jeune, un programme individualisé est élaboré pour prendre en compte ses besoins spécifiques et l’aider à se sentir en sécurité. Dans le cas de comportements à risque très élevé, le tuteur légal est appelé à défrayer les couts d’un encadrement un à un. Le jeune reçoit alors des soins individuels personnalisés qui garantissent sa sécurité en tout temps. C’est en construisant sur ce sentiment de sécurité que l’on enseigne au jeune au cours des séances cliniques les techniques fondamentales de gestion des émotions envahissantes qui accompagnent les traumatismes et les façons de rester calme et en sécurité en mettant en pratique l’apaisement de soi-même et le contrôle des émotions. Ces techniques sont expérimentées et pratiquées par le jeune sous la supervision d’un professionnel de première ligne.

Les jeunes sous garde rencontrent leur professionnel clinicien sur une base régulière. Le clinicien et le jeune travaillent ensemble à la définition des objectifs de traitement qui l’aideront à répondre à ses besoins spécifiques. Selon les besoins et les objectifs de traitement sur lesquels ils auront décidé d’intervenir, une approche éclectique est adoptée et elle peut comprendre des éléments de l’une ou l’autre des approches suivantes : cognitive, cognitivo comportementale, fondée sur les solutions, fondée sur l’attachement, fondée sur les forces ou fondée sur l’attention et la conscience, comme la thérapie par l’art, la thérapie du langage ou l’approche du jeu de sable.

Les soins psychiatriques des jeunes sont fournis par le psychiatre consultant du Centre Roberts/Smart. Il rencontre chaque jeune tôt après leur admission afin de prendre connaissance de son historique clinique et de sa médication. Les rencontres subséquentes se font au besoin. Le jeune peut faire la demande de rencontrer le psychiatre en s’adressant à son clinicien.

Les jeunes sont impliqués dans divers programmes comme la thérapie axée sur un thème ou des groupes psychoéducatifs, le soutien à l’apprentissage scolaire ou des activités d’enrichissement. Lorsque le jeune est stabilisé, il peut alors s’intégrer à des programmes dans la communauté s’ils so0nt jugés utiles à l’atteinte des objectifs de traitement.

Les membres de l’équipe du Programme de traitement sécurisé travaillent en collaboration avec les jeunes et leurs tuteurs à s’assurer que tous les besoins essentiels des jeunes soient satisfaits et qu’ils reçoivent le traitement requis pour être stabilisé et progresser. Leur objectif est d’en arriver à ce que chaque jeune reçoive son congé du traitement sécurisé et réintègre la communauté armé d’un ensemble de compétences qui lui permettront de prendre les bonnes décisions et conserver le contrôle optimal de son comportement pour ainsi fonctionner adéquatement sous une garde moins intrusive. Les progrès et la planification du congé sont abordés à chaque rencontre mensuelle du Programme de soins. S’assurer de trouver un placement approprié lors du congé du Centre est la responsabilité du tuteur. Des recommandations pour du soutien après le départ du Centre seront fournies par l’équipe de traitement du Centre, mais le tuteur devra s’occuper de les suivre ou non.

PROGRAMME RÉSIDENTIEL DE SANTÉ MENTALE

Le Centre gère deux résidences pour jeunes ayant de troubles de santé mentale. Ces résidences sont situées en milieu urbain à Ottawa. Elles procurent des services dans les deux langues officielles à des jeunes dont les difficultés requièrent un traitement et une supervision continus, 24 heures sur 24. Le programme compte sur une composante d’intervention « en résidence » afin de créer un milieu thérapeutique et des programmes axés sur le mode de vie, l’éducation et le loisir.

Les programmes sont agréés par le ministère des Services à l’enfance et à la jeunesse de l’Ontario et régis par la Loi sur les services à l’enfance et à la famille (L.R.O. 1990).

Profil du client

Le Centre Roberts/Smart se spécialise dans le traitement de jeunes qui ont des troubles émotifs et comportementaux. Il donne priorité aux jeunes qui ont des problèmes graves et auxquels le Centre est en mesure d’apporter un ensemble de programmes adéquats d’interventions.

Le Centre se réserve le droit de demander une évaluation psychiatrique ou psychologique avant d’entreprendre les démarches d’admission d’un jeune à ses programmes. Le Centre se garde également le droit de faire évaluer le jeune en fonction de sa consommation de substances ou de toxicomanie avant de prendre la décision d’admettre un jeune à ses programmes. Bien que des problèmes de toxicomanie n’empêchent pas nécessairement l’admission d’un jeune aux programmes du Centre, des problèmes sérieux à ce titre peuvent exiger des interventions préalables à l’admission au Programme résidentiel de santé mentale.

Durée du séjour

Les résidences du Centre offrent des programmes à long terme. La durée du séjour est variable, mais la durée moyenne est de 15 mois.

Go top